En juin 2006, des centaines de personnes se sont réunies à Mont-Tremblant pour discuter d'une vision pour un Canada plus progressiste d'ici 2020. Depuis lors, Canada 2020 a organisé plus de 150 événements et publié des livres et des rapports sur les politiques. Voici un retour sur la dernière décennie et le dialogue sur l'avenir du Canada que nous avons entamé.

2006

Faire germer la réflexion progressiste au Canada

Lors de notre conférence inaugurale à Mont-Tremblant, au Québec, l'ancien vice-président des États-Unis, Al Gore, a indiqué à l'auditoire, qui comptait Justin Trudeau : « ce que vous faites ici est peut-être plus important que vous ne le réalisez. » Plus tard cette année, nous avons organisé notre premier débat intitulé « Le maintien de la paix est-il disparu? »

2007

Proposer un nouveau modèle de gouvernance

Au cours de notre deuxième année, nous avons organisé trois activités examinant l'élaboration de politiques progressistes étrangères, économiques et de défense. Les conférenciers à ces événements étaient notamment Ellen Johnson-Sirleaf du Liberia, la première femme élue présidente en Afrique, l'ancienne gouverneure générale Michaëlle Jean, Thomas Barnett, Ph.D., et l'auteur primé Salman Rushdie.

2008

Réflexions d'avenir sur notre politique étrangère économique

Alors que le monde financier était aux prises avec la crise économique, on a constaté l'émergence des politiques économiques mondiales plus progressistes. Fan Geng, Ph. D., a évoqué l'expansion économique de la Chine. Lors d'un second événement, Gene Sperling, conseiller principal en économie auprès de l'ancien président des États-Unis Bill Clinton, a traité de la situation financière mondiale et de notre impact mondial.

2009

Le Canada vu dans une optique internationale

Nous avons examiné le rôle du Canada dans le monde. Rory Stewart a abordé l'Afghanistan; Niall Ferguson a traité de l'économie mondiale; Drew Weston a discuté des communications efficaces politiques; Paul Lavoie a souligné la marque canadienne et Dambisa Moyo a parlé de la collaboration mondiale et de l'aide internationale. Nous avons également publié un document-cadre sur l'engagement public en collaboration avec neuf gouvernements provinciaux et territoriaux.

2010

Les débuts de Canada 2020 à l'étranger

Nous avons organisé un débat préalable au budget fédéral. Nous avons également tenu notre premier événement à Washington, où John Podesta, chef de cabinet de l'ancien président des États-Unis Bill Clinton, a remis en question la capacité « d'écologiser les sables bitumineux » dans son discours liminaire durant notre symposium.

2011

Innover en gardant un œil sur l'avenir

Notre premier livre, décrit comme une « feuille de route de politiques stratégiques pour le gouvernement fédéral », a été publié : Le Canada que nous voulons en 2020. Les thèmes du livre ont servi de base à notre série de conférenciers en 2011 et en 2012 -Increasing Innovation, Rising to meet the Asia challenge, Squaring the Carbon Circle, Reducing Income disparities and Polarization and Securing Our Health System for the Future.

2012

Voir au-delà du précipice fiscal

Plus de 3 000 personnes ont assisté à notre série de conférences sur « Le Canada que nous voulons en 2020 », le Dr Eric Topol a discuté de la révolution numérique dans les soins de santé sur notre tribune. Deux jours après les élections américaines, Larry Summers a donné un exposé sur l'économie mondiale et le « précipice fiscal : où en sommes-nous? »

2013

Discussion sur les mégadonnées et les grandes questions climatiques

Dan Wagner et Teddy Goff, responsables du contenu numérique de la campagne « Obama pour les États-Unis », se sont rendus à Ottawa pour faire une tour d'horizon stimulant du monde des mégadonnées et l'avenir des politiques progressistes. Nous avons également organisé notre plus grand événement à ce jour : une discussion sur la promotion de la tarification du carbone auprès des Canadiens au moyen de données de sondage.

2014

Examiner la prochaine révélation

Nous avons tenu notre première conférence #Can2020, mais ce n'était pas notre seul événement d'envergure organisé aux États-Unis. La candidate à la présidence des États-Unis Hillary Clinton a évoqué les choix difficiles en matière de leadership, l'ancien premier ministre Brian Mulroney a traité de « la prochaine révélation » du pays et Justin Trudeau, un an avant de devenir premier ministre, a fait ses débuts sur la tribune de Canada 2020.

2015

Réflexions progressistes hors du commun

Nous avons accueilli notre premier événement « Cinq grandes idées pour le Canada » avec, entres autres conférenciers l'astronaute canadien commandant Chris Hadfield. Notre deuxième livre, Établir le nouvel agenda progressiste, a donné le ton à l'élection fédérale de l'automne. Larry Summers a examiné les perspectives énergétiques mondiales. La deuxième conférence #Can2020 a été tenue et en a fait un événement annuel.

2016

L'aube de la prochaine décennie de Canada 2020

Nous avons organisé une réception pour souligner la première visite d'État depuis presque 20 ans aux États-Unis avec le premier ministre Justin Trudeau, The Weekend ainsi que d'autres représentants américains et canadiens. Nous avons publié un livre intitulé Le progrès dans le monde en collaboration avec le Center for American Progress. Nous avons lancé notre projet d'innovation axé sur les moteurs de l'innovation au Canada. Et ce n'est qu'un début.

Influencez la prochaine décennie

Avec votre soutien, nous pouvons faire de la prochaine décennie de Canada 2020 encore plus mémorables. Votre aide financière nous permettra d'organiser davantage d'événements publics gratuits dans plus de villes à l'échelle canadienne, et ce, dans le but de créer un Canada plus progressiste.