Alex Paterson

New poll: Canadians want federal leadership on climate change

November 6, 2013

For immediate release

Canadians want federal leadership on
climate change: new poll

Strong support among Canadians for carbon pricing, strategic pipelines and Canada’s participation in international climate agreements says a new poll by Canada 2020 and University of Montreal

Download the results and view interactive maps at canada2020.ca/climatepoll

November 6, 2013 (Ottawa) – The Canada 2020/Université de Montréal National Survey of Canadian Opinions on Climate Change, released today, reveals that 84% of Canadians believe the federal government should take the lead on combating climate change; 76% of Canadians believe Canada should sign an international climate agreement even if it means doing so before China and the U.S.; and 71% of Canadians believe that climate change should be a top priority for the Conservative federal government – while only 16% of Canadians believe it actually is a priority for the government.

The nationally representative telephone survey interviewed 1502 adult Canadians during the month of October, yielding a margin of error of +/- 2.5 per cent, in 19 out of 20 samples. The study, run concurrently with researchers in the U.S. highlights a stark contrast between the leadership Canadians want on climate change, and the kind of leadership they are getting. And with the United Nations Climate Change Conference happening in Warsaw, Poland from November 11– 22, the survey offers a compelling look into what Canadians think should be done about climate change and, most importantly, who they think should take the lead.

“Canada 2020’s results confirm what many Canadians already know: there is a leadership vacuum when it comes to fighting climate change in this country,” said Diana Carney, Associate with Canada 2020. “From signing international agreements to the uptake of renewable energy, all across the board Canadians are waiting for the federal government to take responsibility and lead.”

Added Tim Barber, Canada 2020’s Co-Founder: “When you dig into Canada 2020’s data, you realize how much further along Canadians are than our American neighbors; whether you’re talking about installing a carbon price, making smart use of our pipelines or paying more at the pump, Canadians don’t see a trade-off between having a healthy environment and a thriving economy.”

Major highlights from the survey include:

  • 76% of Canadians (versus 59% of Americans) are either ‘very’ or ‘somewhat’ concerned about global warming ;
  • 84% of Canadians ‘strongly’ or ‘somewhat’ believe that the federal government should take primary responsibility for addressing global warming;
  • 71% of Canadians believe climate change should be a top priority for the federal government – while only 16% believe it actually is a top priority for the current government;
  • 84% of Canadians (versus 57% of Americans) either ‘strongly’ or ‘somewhat’ believe that rich countries such as Canada and the U.S. have a moral obligation to show international leadership by reducing GHG emissions;
  • 76% of Canadians (versus 56% of Americans) either ‘strongly’ or ‘somewhat’ agree that Canada should sign an international climate agreement – even if it means doing so before the U.S. or China sign one;
  • 60% of Canadians either ‘strongly’ or ‘somewhat’ support the expanded use of pipelines to transport oil and gas;
  • A majority of Canadians support putting a price on carbon, with support actually increasing when told it could increase fuel or home energy prices by a specific amount; and
  • Furthermore, in regions where carbon pricing systems are in effect, like B.C. or Quebec, support increases substantially.

“Relative to respondents in the U.S., Canadians are more convinced that climate change is occurring, more concerned about it, and more willing to pay to address the issue. Canadians are also more likely to support carbon pricing than Americans, particularly when provided with information on costs and how revenues are used. A lot of our findings challenge commonly held assumptions in Canada regarding the political feasibility of climate policy and the question of when to act,” said Erick Lachapelle, Professor at the Université de Montréal.

Canada 2020 will discuss the poll’s results and implications at a highly anticipated public event this evening, Wednesday November 6th in Ottawa. The event, The politics of climate, and the climate of politics will take place in the Château Laurier Hotel’s Laurier Room from 4:30 to 6:00 PM.

The event will feature a heavy-hitter panel of environmental and political experts, including David Jacobson, Vice Chair of the BMO Financial Group and former U.S. Ambassador to Canada, Scott Vaughan, President of the International Institute for Sustainable Development, David McLaughlin, Strategic Adviser at the University of Waterloo, Erick Lachapelle, Assistant Professor of Political Science at the University of Montreal, Chris Borick, Professor of Political Science at Muhlenberg College in the United States, and Canada 2020’s Diana Carney.

– 30 –

 

Editor’s notes:

1) To download the poll results, and view interactive maps, visit canada2020.ca/climatepoll

2) Our event, The politics of climate and the climate of politics can be livestreamed at 4:30 PM ET at canada2020.ca/live

About the poll:

The Canada 2020/Université de Montréal National Survey of Canadian Opinions on Climate Change was designed by Erick Lachapelle (Université de Montréal), Chris Borick (Muhlenberg College) and Barry Rabe (University of Michigan).

The survey was administered in Canada by Léger to a nationally representative sample of 1,502 Canadians (aged 18 and over). All surveys were conducted via telephone in English and French from 10 October to 20 October 2013. Calls were made using both landline and mobile phone listings. The margin of sampling error for the full sample is plus or minus 2.5% in 19 out of 20 samples.

About Canada 2020:

Canada 2020 is a leading, independent, progressive think-tank based in Ottawa. Canada 2020’s objective is to inform and influence debate, to identify progressive policy solutions and to help redefine federal government for a modern Canada. We do this by convening leading authorities from Canada and abroad, generating original policy thinking, and prioritizing effective communication.

For interviews and more information, contact:

Alex Paterson, Communications & Program Coordinator, Canada 2020
(613) 7983-8234, alex@canada2020.ca

 

 

Pour diffusion immédiate

Nouveau sondage : Les Canadiens veulent que le fédéral assume le leadership en matière de changement climatique

Un fort soutien chez les Canadiens pour une stratégie de tarification des émissions de carbone, pour des pipelines stratégiques et pour la participation canadienne aux accords internationaux sur le climat, selon un sondage publié aujourd’hui par Canada 2020 et l’Université de Montréal

Pour télécharger les conclusions du sondage, et voir les cartes interactives, veuillez consulter canada2020.ca/climatepoll

6 novembre 2013 (Ottawa) – L’ Enquête nationale sur l’opinion publique canadienne et le changement climatique, dévoilée aujourd’hui par Canada 2020 et l’Université de Montréal révèle que 84 % des Canadiens croient que le gouvernement fédéral devrait assumer le leadership du combat contre le changement climatique; que 76 % des Canadiens croient que le Canada devrait être partie aux accords internationaux sur le changement climatique, même si cela doit se faire avant que les Etats-Unis et la chine n’en signe; que 71 % des Canadiens croient que le changement climatique devrait faire partie des priorités du gouvernement fédéral conservateur – seul quelque 16 % des Canadiens pensent que c’est en effet déjà une priorité pour le gouvernement.

Dans le contexte de l’enquête téléphonique, 1 502 Canadiens d’âge adulte ont été interrogé par téléphone au cours du mois d’octobre 2013. L’échantillon est nationalement représentative, avec une marge d’erreur maximale de +/- 2,5 pour cent 19 fois sur 20. L’étude, menée conjointement avec des chercheurs américains, met en évidence un contraste saisissant entre le leadership que les Canadiens veulent sur la question du changement climatique et le type de leadership qu’ils obtiennent. Compte tenu de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique qui se tiendra à Varsovie, Pologne, les 11 et 12 novembre, l’enquête offre une vision convaincante sur ce qu’il faudrait faire relativement au changement climatique et, surtout, sur qui devrait assumer le leadership à cet égard.

« Les résultats de Canada 2020 confirment ce que beaucoup de Canadiens savent déjà : il y a une absence de leadership lorsqu’il s’agit de combattre les conséquences du changement climatique dans ce pays » a déclaré Diana Carney, Associée à Canada 2020. « De la signature d’accords internationaux jusqu’à l’adoption d’énergies renouvelables, la majorité des Canadiens toutes tendances confondues, s’attendent à ce que le gouvernement fédéral assume la responsabilité et le leadership à ce chapitre ».

Tim Barber, cofondateur de Canada 2020, ajoute que lorsqu’on scrute les données, on réalise l’écart qui se creuse de plus en plus entre nos voisins américains et les Canadiens; que ce soit pour l’adoption d’une tarification des émissions de carbone, l’utilisation plus intelligente de nos pipelines ou de coût plus élevé de notre essence, les Canadiens ne voient pas de désavantage entre un environnement plus sain et une économie prospère. Canada 2020 croit qu’il est important d’aborder cette question au niveau fédéral alors que nous examinons le type de Canada que nous souhaitons en 2020 et au-delà ».

Entre autres faits saillants du sondage :

  • 76 % des Canadiens (par rapport à 59 % des Américains) sont soit « très » ou « quelque peu » inquiets du réchauffement climatique;
  • 84 % des Canadiens sont « fermement » ou « quelque peu » convaincus que le gouvernement fédéral devrait assumer la responsabilité première du traitement du réchauffement climatique;
  • 71 % des Canadiens croient que le changement climatique devrait constituer une grande priorité pour le gouvernement fédéral– alors que quelque 19% seulement croient que c’est déjà une grande priorité pour le gouvernement actuel;
  • 84 % des Canadiens (par rapport à 57 % des Américains) sont « fermement » ou « quelque peu » convaincus que les pays riches, comme le Canada et les É.-U., ont l’obligation morale de faire preuve de leadership au plan international en réduisant leurs émissions de GES;
  • 76 % des Canadiens (par rapport à 56 % des Américains) croient « fermement » ou « quelque peu » que le Canada devrait être signataire des accords internationaux sur le changement climatique – même si cela devait se faire avant que les Etats-Unis ou la Chine ne le fasse;
  • 60 % des Canadiens appuient « fortement » ou « quelque peu » l’usage accru des pipelines pour le transport du pétrole et du gaz;
  • Une majorité de Canadiens appuient la tarification du carbone, cet appui augmentant lorsqu’il est mentionné que cela pourrait entrainer une augmentation (chiffrée) des prix de l’essence ou des carburants à chauffage; et
  • En outre, dans les régions qui ont adopté un système de tarification du carbone, comme la C.-B. ou le Québec, le soutien a augmenté substantiellement.

« Comparativement aux répondants américains, les Canadiens sont plus convaincus que le changement climatique a bel et bien lieu, ils sont plus préoccupés par la question et ils sont plus enclins à disposer de ressources financières pour régler le problème. Les Canadiens sont également plus enclins à soutenir la tarification du carbone que les Américains, en particulier lorsqu’on leur procure de l’information sur le coût et la manière dont les revenues seront utilisées. Ces résultats remettent en questions les idées reçues au Canada à l’égard de la faisabilité politique des politiques climatiques et de la question à quel temps agir », a déclaré Erick Lachapelle, professeur en science politique à l’Université de Montréal.

Canada 2020 discutera des conclusions du sondage et des conséquences lors d’un événement public le mercredi 6 novembre à Ottawa. L’événement, Politique climatique et climat politique se déroulera au Salon Laurier de l’hôtel Château Laurier de 16 h 30 à 18 h 00

L’événement verra la participation de poids lourd environnementaux et politiques, notamment David Jacobson, Vice-président de BMO Groupe financier et ancien Ambassadeur des États-Unis au Canada, Scott Vaughan, Président de l’Institut international du développement durable, David McLaughlin, Conseiller stratégique de l’Université de Waterloo, Erick Lachapelle, Professseur auxiliaire de science politique à l’Université de Montréal, Chris Borick, Professeur de science politique au Muhlenberg College aux États-Unis, et Diana Carney de Canada 2020.

– 30 –

Notes de l’organisateur :

1) Pour télécharger les conclusions du sondage, et voir les cartes interactives, veuillez consulter canada2020.ca/climatepoll

2) Notre événement, Politique climatique et climat politique peut être vu en webdiffusion dès 16 h30 HNE à canada2020.ca/live

À propos du sondage :

L’enquête a été menée au Canada par la firme Léger, auprès d’un échantillon nationalement représentatif de 1 502 Canadiens, âgés de 18 ans et plus. Toutes les enquêtes ont été réalisées par téléphone, en anglais et en français, entre le 10 octobre et le 20 octobre 2013. Les appels ont utilisé deux listes téléphoniques, l’une fixe et l’autre mobile. La marge d’erreur maximale pour l’ensemble de l’échantillon est de plus ou moins 2,5%,19 fois sur 20.

À propos de Canada 2020

Canada 2020 est un groupe de réflexion de pointe, indépendant et progressiste. Canada 2020 a pour objectif d’éclairer et d’influencer le débat pour identifier les solutions politiques progressistes et pour aider à redéfinir le gouvernement fédéral pour un Canada moderne. Nous y réussissons en invitant les plus hautes autorités du Canada et de l’étranger pour produire une réflexion politique innovatrice et en priorisant la communication efficace.

 

Pour de plus amples renseignements ou pour organiser des entrevues, veuillez communiquer avec :

Alex Paterson
Coordonnateur, Communication et programmation, Canada 2020
Courriel : alex@canada2020.ca
Cell. : (613) 793-8234

  1. Thank you Canada 2020, for capturing once again the sense of urgency and willingness among Canadians for action on climate change. The world is moving towards a low-carbon economy, while our current Government is trying to hold onto a 20th century worldview that sees climate change as a minor inconvenience. They have painted themselves into a corner on the issue, and I believe they will come to regret it in the next federal election.

    If you haven’t done my own survey on climate change and carbon pricing, please do. It’s online, anonymous, and one can see one’s own results incorporated into and shaping the five word clouds arising from the five questions. http://www.carbonconversations.ca

  2. Pingback: The Canada some people want … and stats for the statistically-challenged | The View From Here

  3. Pingback: Typhoon Haiyan tragedy shows urgency of Warsaw climate summit -The Common Sense CanadianThe Common Sense Canadian

  4. Pingback: Climate change: Time to act | TalkNuclear

  5. Pingback: Philippines tragedy shows urgency of Warsaw climate summit : thegreenpages.ca

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Site by Carbure
css.php